Biographie

Thierry BODIN est né le 20 février 1949 à Levroux (Indre) dans une famille de mégissiers, tanneurs et parcheminiers.

Études à Châteauroux puis à la Sorbonne : licence (1969) et maîtrise de lettres avec un mémoire sur Balzac et George Sand (1970).

Après un apprentissage chez le marchand d’autographes G. Morssen (1970-1977), il ouvre en 1978 la librairie Les Autographes, réalise sa première vente aux enchères publiques le 18 avril 1978 et devient expert près la Compagnie des Commissaires-Priseurs.

Il a depuis 1978 organisé de très nombreuses ventes aux enchères publiques et rédigé leurs catalogues, qui restent des références : la collection Godoy sur Baudelaire, la collection du colonel Sickles [21 ventes], les manuscrits de la Marseillaise ou du Boléro de Ravel, les archives Abel Gance, la collection Dina Vierny, les archives d’Eugène Delacroix, la collection Rimbaud de Jean Hugues (dont la Lettre du Voyant), la bibliothèque Philippe Zoummeroff, le manuscrit du Voyage au bout de la nuit de Céline, la collection théâtrale de Jean Darnel, la collection Sacha Guitry d’André Bernard, les archives musicales de la maison Heugel, le fonds André Jolivet, les archives Lally-Tolendal, les archives historiques du Président Jean de Selve, la collection Femmes de Claude de Flers, les archives d’Eugène Labiche, etc.

Il a effectué de nombreuses expertises de collections à la demande de grandes bibliothèques, de musées ou d’archives, et à l’occasion de dations.

Membre du Syndicat de la Librairie ancienne et moderne, il en a été vice-président de 1995 à 1997 ; expert près la Cour d’Appel de Paris de 1992 à 2008, il est actuellement Secrétaire général du Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art (SFEP).

Il a été de 1978 à 2009 Président de la Société des Amis d’Honoré de Balzac, devenue en 1987 Société des Amis d’Honoré de Balzac et de la Maison de Balzac, et directeur et rédacteur en chef de la revue Le Courrier balzacien. Il a réalisé l’exposition Balzac et le Berry à la Maison de Balzac, au Château de Saché et au Château de Nohant, 1980-1981.

Il fut un des commissaires de l’exposition En français dans le texte à la Bibliothèque Nationale en 1990, et coordinateur de l’ouvrage paru à cette occasion ; un des responsables de la collection La Mémoire de l’Encre (Bibliothèque Nationale / Robert Laffont) ; un des organisateurs du colloque Érudition et service public en hommage à Roger Pierrot à la Bibliothèque Nationale le 8 juin 1996. Il a organisé l’exposition Le Chant intime, deux siècles de mélodie française, au Musée des Beaux-Arts de Tours (août-septembre 2006). Membre de nombreuses sociétés savantes, il a été élu dans plusieurs comités de direction ou de rédaction de ces sociétés : Groupe d’Études balzaciennes, Amis de George Sand, Amis d’Alfred de Vigny, Amis du Musée national Eugène Delacroix, Bulletin du Bibliophile

Après son premier article publié dans L’Année balzacienne en 1968, il a publié de nombreuses études et des éditions critiques de Balzac et George Sand, et de nombreux articles dans des revues savantes et des recueils, principalement sur la littérature du XIXe siècle (notamment Balzac, George Sand et Vigny). Il a participé à l’édition de Balzac dans la Bibliothèque de la Pléiade. Il collabore à la publication de la Correspondance générale d’Alfred de Vigny (6 volumes parus), et a publié (avec R. Delage et F. Durif) la Correspondance du compositeur Emmanuel Chabrier ; il prépare, avec Hervé Lacombe, l’édition de la Correspondance générale de Georges Bizet. Il a publié en 2004 chez Gallimard deux volumes de lettres de George Sand : les Lettres retrouvées, et l’anthologie des Lettres d’une vie dans la collection Folio classique